Voici nos trajets à venir : Amed - Gili Air (via Gili T) : je ne sais pas d'où sortent les 40 min car on a mis 1h15 !

Puis le retour : Gili Air - Sanur (Via Gili T et Nusa Lembogan) : idem 3h de trajet !

 

Lever 7h, temps splendide, on remballe. On a le temps de voir quelques pêcheurs de retour de pêche, puis à 8h30, départ pour l'embarcadère.

Enfin, en guise d'embarcadère, il y a...............le sable et l'eau !

A peine nos bagages sortis de la voiture qu'on nous demande notre île de destination. Chaque valise reçoit alors un ruban de couleur en fonction de sa destination. Tous les bagages sont regroupés sur la plage puis chargés par des femmes et des hommes qui les portent sur leur tête. Je ne sais pas comment ils font : en plus de ma valise sur la tête, la femme porte un sac de voyage au bras.

DSC06766red

 

Une fois les bagages chargés, au tour des passagers : une grande bassine sur la plage attend les chaussures, il faut se mouiller pour embarquer.

1h15 de traversée un peu difficile pour moi. La mer est belle pourtant, je préfère ne pas tester avec une mer agitée. Qu'est ce que ça secoue ! Je comprends pourquoi le bateau est fermé ! On se prend de ces vagues ! Les passagers installés à tribord ne voient rien par leur fenêtre tellement les vagues tombent !

Je déteste. Les filles, elles, trouvent ça génial !

Heureusement, nous finissons par arriver (sains et sauf) à Gili Trawagan. L'eau est turquoise ! Premier arrêt, une majorité de passagers descendent ici, d'autres montent. Nous patientons puis finissons par repartir pour notre destination Gili Air, la plus proche de Lombok.

Débarquement dans le sable : il faut d'abord passer de l'arrière à l'avant du bateau en marchant sur l'étroit rebord extérieur du bateau (cf photo ci-dessous), pas évident pour Théa, au pire si elle tombe, ce n'est pas profond. Je crains plus pour mon appareil photo en bandoulière.

DSC06770red

On récupère nos chaussures, nos valises et sacs à dos, puis nous montons à bord du taxi local (= charrette tirée par un cheval) pour rejoindre notre hôtel au nord de l'île.

Deux superbes et grandes chambres communicantes et surtout deux sdb et donc 2 Wc, nous gagnerons du temps chaque soir et chaque matin ! (enfin.... le compte en banque les sentira bien passer, ces 3 nuits à Gili Air, oups )

 

Après notre installation nous partons pour un tour de l'île à pieds. En chemin, une pause "jus de fruit" s'impose, confortablement installés sur des coussins en bord de plage, face aux eaux turquoises et au sable blanc !

Photo : Arrivés à gili air. Y a pire comme vue pour manger !

L'île ne ressemble pas du tout à notre petit paradis malaisien de l'an dernier. Elle est très touristique et le côte est jalonnée de resort, restos et bars qui proposent des fêtes du coucher au lever du soleil ainsi que des « magic mushrooms » (j'vous le jure, on ne prendra pas notre "ticket to the moon").....Les plages sont cependant très belles, un beau sable blanc !

DSC06790red

La côte ouest de l'île est moins peuplée, nous longeons des prés avec des vaches, enfin des prés façon ici : les vaches paissent entre les cocotiers !

DSC06791red

Cette marche nous occupe un bon moment, il fait très chaud, nous sommes sales de poussière, le retour à l'hôtel est bienvenu.

 

Parés pour un snorkeling de fin d'après midi sur la plage devant l’hôtel ! La mer est claire, la marée basse, on a pieds très loin, c'est top pour les filles ! Par contre, il n'y a pas énormément de poissons. Je pense que l'an dernier nous avons vraiment eu un spot de snorkeling de très grande qualité ! Nous en voyons malgré tout de très beaux, et je vois une murène qui me regarde avec ses vilains petits yeux en ouvrant la bouche. J'essaie de la photographier mais j'y vais à l'aveugle, je ne vois rien sur l'écran, et dommage je la décapite.

 

Théa est un vrai tit poisson ! Je randonne un moment avec elle, elle est trop mimi avec son masque et son tuba ! Et elle parle tjs autant, elle sort sa tête, crache son tuba, raconte sa vie, remet son tuba et hop repart explorer lol

DSCN0723red

DSCN0731red

 

Après cette baignade reposante, je regarde mes filles jouer dans le sable et se baigner en bord de plage puis retour à l'hôtel, douche pour tout le monde, petit repos, avant de ressortir manger dans un resto, en bord de plage, à quelques minutes de notre hôtel. Je prends une spécialité de lombok : "pepes ikan" : poisson cuit dans des feuilles de bananiers, c'est très parfumé !

DSCN0788red